Le « travail à façon« , un contrat entre deux parties : Un fabricant et un marchand.

Le principe est simple, il suffit d’élaborer ce que l’on appel un « cahier des charges » autrement dit, un contrat, définissant qui fait quoi et comment.

Le fabricant détient les outils, le savoir faire et l’expérience, et le marchand connait les tendances du marché et les besoins des consommateurs.

 

 

Prenons l’exemple d’un fabricant de produits alimentaires type conserverie d’épicerie fine (ex : tapenade) :

Trois cas de figures ce proposent généralement au marchand :

  • Il fournit au fabricant : la recette, les matières premières (ex : olives, huiles, pots, capsules …), l’étiquette à sa marque propre.
  • Il fournit au fabricant : seulement les matières premières et son étiquette, le fabricant fournit une recette au marchand.
  • Il fournit au fabricant : seulement son étiquette, le fabricant fournit la recette et les matières premières.

Dans les trois cas le fabricant offre un service de transformation. Il élabore un produit sur mesure pour son client, il s’engage à respecter les closes du contrat définies par les deux parties, et peut recevoir des pénalités si un écart au contrat est constaté.

 

 

Le travail à façon est donc un service pour le marchand afin d’élaborer un bien à partir de ses besoins, de le mettre en oeuvre en respectant les réglementations en vigueur.